Le président calomnié, le Figaro… pas très intéressé

La Une du Figaro du Jeudi 8 septembre 2011

par Neuneu PREMIER

Ça fait 8 jours que ça dure. Nicolas Sarkozy est mis en cause par un juge pour une affaire de remise d’enveloppe, et mon quotidien de référence – le Figaro, évidemment – n’a pas jugé bon de me prévenir. Je me demande si je ne vais pas changer de crémerie…

Pourtant, papa Neuneu me l’a toujours dit, « fiston, si tu veux pas rater une info, t’achètes le Figaro! » Vingt ans que ça dure. J’avais mes habitudes, moi, de la Une aux pages saumon. Et tout d’un coup, patatras, mes certitudes s’écroulent.

Jeudi dernier (un premier jour de septembre ensoleillé), j’avais acheté mon Figaro au kiosquier d’en face, comme tous les jours. « DSK de retour, Malaise au PS » qu’y titrait en Une. On y mentionnait bien Sarkozy, mais c’était un entre-filet au sujet de la victoire française en Libye. Celle de la diplomatie, bien sûr, pas en foot (avec Ribery à gauche, on aurait fait match nul, sûrement). Je m’étais installé en terrasse, place de l’Odéon, au café Danton, sirotant mon p’tit noir matinal tout en lisant le dossier consacré à cette victoire tricolore (l’article en page 6, ainsi que l’analyse en page 15), lorsque mon téléphone se mit à vibrer. C’était ma cousine Nunuche (elle s’appelle Nuria, mais tout le monde l’appelle Nunuche, car c’est plus facile à dire).

« T’as appris la nouvelle ? » qu’elle me demande.

« la victoire en Libye ? Oui, je sais, Nunuche, » que j’lui répond.

« Mais non, Neuneu, » qu’elle me dit, « la nouvelle sur Sarko ».

« Ben oui », j’lui réponds agacé, « Sarko a viré Kadhafi, je sais ».

« Mais t’as pas lu le journal, ou quoi ? » me rétorque-t-elle agacée. « Il aurait reçu une enveloppe de Liliane Bettencourt », me dit-elle en chuchotant à travers son smartphone.

Une fois l’hypothèse de timbres en surplus dans la poche de Sarko levée, elle m’expliqua ce qu’elle avait entendu de l’histoire dans les flash infos des matinales radiophoniques. Un juge – Isabelle Prévost-Desprez – aurait en effet affirmé que sa greffière lui aurait confié que l’un des témoins de l’affaire Bettencourt lui aurait avoué hors procédure avoir assisté à un échange d’enveloppe entre Tata Liliane et le candidat Nicolas Sarkozy. Celui de 2007, pas notre président. J’empoignais alors mon Figaro et tournait les pages frénétiquement jusqu’à la dernière, sans trouver nulle mention de cette calomnie.

« Calme toi, mon Neuneu, » reprit Nunuche, « recommence depuis le début et tu vas la trouver, l’info. C’est pas possible qu’elle n’y soit pas. »

Elle avait raison. En tournant les pages avec moins de frénésie, je tombais en page 9 sur un article titré « Affaire Bettencourt : la juge Prévost-Deprez démentie ». Ce n’est qu’en lisant le sous-titre que mon sang ne fit qu’un tour. Nicolas Sarkozy était accusé par une infirmière d’avoir reçu du cash des mains de Liliane Bettencourt en 2007 alors qu’il briguait la présidence. Du pain béni pour nous autres journalistes.

J’avais hâte d’en apprendre plus en me plongeant dans le texte, mais un détail attira mon attention, au niveau de la signature. Il y était fait mention, au côté du nom de l’auteur, de ses sources : Stéphane Durand-Souffland (avec AFP et Reuters). Un signe qui ne trompe pas. La rédaction en chef n’a pas trouvé là matière à enquêter sur la question et elle a confié le papier à son chroniqueur judiciaire le plus aguerri. Le plus à même d’analyser la portée juridique de ces accusations – nulles, je vous rassure. Et puisqu’il y a démenti, nul besoin de contacter les intéressés. Les dépêches d’agence suffisent. Pas de quoi bousculer la Une.

Ouf, car j’avais failli perdre la foi. Aujourd’hui, huit jours après ce non-événement, je me suis demandé où on en était de cette affaire. La page de Libération était ouverte sur mon navigateur. J’y ai donc lancé une recherche sur la juge Prévost-Desprez. 17 articles traitaient de la question, le plus récent datant du 2 septembre. Mouais. Je lançais la même recherche sur mon site préféré, lefigaro.fr : 49 articles mentionnaient la juge de Nanterre ! Le plus récent ? Il datait du… 11 mai 2004.

Rien d’important, donc… Me voilà rassuré.

Avatar de adminfogoff

About

6 thoughts on “Le président calomnié, le Figaro… pas très intéressé

  1. Je conseille le bel article du Monde du 12/9 sur Etienne Mougeotte (N.B. définition de « avoir la Mougeotte » : apporter son soutien au favori de droite du moment).

  2. Une enveloppe, vous rigolez!!! Les enveloppes avancent toujours par paquets de 25. Et dans les « beaux quartiers », elles sont toujours soigneusement doublées… Et là, compte tenu du destinataire, on peut sans hésiter parler de la fête à Neuneu.

  3. Hiya, I’m unequivocally blissful we have found this information. Nowadays bloggers tell only about gossips as well as internet as well as this is unequivocally frustrating. A great blog with sparkling content, this is what we need. Thanks for gripping this site, I’ll be on vacation it. Do we do newsletters? Can’t find it.

Comments are closed.